AGENDA

Tour du Niremont

Samedi 17 octobre 2020

Aux Paccots, le sommet du Niremont et profiter d’une vue à 360° par la crête du Jura au Mont-Blanc avec un coup d’oeil sur le Lac Léman !

 

Ce parcours n’est pas difficile, au début, il est nécessaire de traverser la route puis la montée en direction du Gros Niremont passe par le chalet des Errouvines puis à la croix du sommet. Le panorama est belle vue de la crête du Jura au Mont-Blanc et au Lac Léman. Ensuite, la descente jusqu’à la cabane du Petit Oiseau avec mini zoo, sa chapelle et son petit train.

 

Niveau : moyen (T2+)

Parcours : 10 km

Duré de marche : 3 h30 (sans pause)

Montée / descente : + 578 m / - 578 m

 

Accompagnante : Joëlle Cretin

Télécharger
Tour du Niremont.pdf
Document Adobe Acrobat 314.8 KB


Sentier du Toblerones.

SAMEDI 7 novembre 2020

Point de chocolat sur le Sentier des Toblerones. Il s’agit en effet d’un sentier didactique historique qui suit une ligne de fortifications édifiée durant la Deuxième Guerre mondiale entre les crêtes du Jura et le lac Léman. Ces 3000 barrages antichars triangulaires rappellent les pointes de Toblerone, d’où leur nom.
Bien que tout porte à y croire, le Sentier des Toblerones n’est pas dédié aux gourmands, mais plutôt aux amateurs d’histoire. «Toblerones», c’est le nom que la population a donné aux barrages antichars édifiés comme ligne de fortifications entre Bassins et Nyon durant la Deuxième Guerre mondiale. Leur forme triangulaire rappelle en effet les pointes de chocolat Toblerone, dont ces quelque 3000 triangles de béton à hauteur d’homme ont tiré leur nom. Les «Toblerones» s’alignent étroitement les uns aux autres sur une distance de près de 10 km du pied du Jura au lac Léman. Un sentier didactique historique longe ces fortifications.

Vers 1940, alors que les troupes allemandes attaquèrent des États neutres tels que la Belgique et la Norvège, la peur alla également grandissante en Suisse. C’est alors que débutèrent les travaux de construction de la ligne de fortifications de la Promenthouse. Les blocs de béton s’alignèrent le long des fleuves et des ruisseaux. Au lieu de les enlever, certains furent restaurés afin de ne pas oublier la signification de la guerre pour la Suisse. La randonnée le long des fameux «Toblerones» n’est pas intéressante que du point de vue historico-militaire. Il s’agit également d’un véritable paradis pour les amoureux de la nature: ces énormes barrages antichars empêchant en effet l’exploitation intensive agricole, ils sont aujourd’hui recouverts de mousse et de lierre et offrent ainsi un espace vital idéal à bon nombre de plantes et d’animaux. Les oiseaux pépient le long des ruisseaux et sous la voûte de feuillage. Dans les champs, vous jouissez de la vue sur le lac Léman et les Alpes françaises.

Chemin faisant, certains bâtiments sont également très intéressants, comme la Villa Rose classée près de Gland. A deux étages, rose, les volets verts, la Villa Rose n’est toutefois pas un foyer confortable, mais une forteresse bien pensée. Les fenêtres sont fausses et même les toilettes abritent des meurtrières camouflées. Arrivé sur la rive du lac Léman, le chemin traverse le terrain de golf du Club du Domaine Impérial, dont le pavillon revêt des allures pompeuses. Rien de surprenant: il fut jadis la villa de la famille Bonaparte. La plage de Prangins boucle cette excursion en beauté. La visite du Musée national suisse, dans le château de Prangins, en vaut également la peine, tout comme une balade à travers la jolie vieille ville de Nyon, surplombée par les tours du château éponyme.

Parcours à pied : 18 km 

Durée de marche : 4 h  30 min

Niveau :  Facile / Moyen

 

Accompagnante : Françoise Casanova